Wolfgang Falkner

Entretien avec Wolfgang Falkner du Camp de Cosmétique Naturelle

Wolfgang Falkner, c'est le nom que connaissent à peu près toutes les marques de cosmétiques naturels en Allemagne et en Autriche. Son Natural Cosmetics Camp, lancé en 2014, réunit les participants pendant trois jours pour échanger des idées sur des sujets d'actualité et pertinents pour le secteur, qui sont non seulement suggérés par les contributeurs à l'avance, mais aussi taquinés au cours des différentes sessions du camp. Pour nous, les marques, le camp est très enrichissant, d'autant plus qu'il n'y a pas d'autres événements dans la région DACH où nous pouvons nous engager dans un échange aussi fort et actif, et autrement - à mon avis - la plupart des marques de cosmétiques naturels "font leur propre soupe" pendant l'année. Ce n'est pas seulement parce que nous sommes des marques de cosmétiques naturels qu'il s'agit d'un gain financier, mais aussi d'autres valeurs qui peuvent être multipliées dans la communauté. Vous en saurez plus en lisant l'interview passionnante pour laquelle j'ai réussi à convaincre Wolfgang.

Remontez le temps d'environ 15 ans, quels visions et rêves professionnels aviez-vous à l'époque ?

"Une question passionnante ! Merci beaucoup ! Il y a 15 ans aujourd'hui, c'était l'année 2005. J'étais indépendant depuis deux ans dans une agence de publicité, avec un accent sur la communication en ligne et le design d'entreprise. À l'époque, j'étudiais également la philosophie et j'espérais pouvoir la terminer. Mais les choses se sont passées différemment et, en 2007, j'ai abandonné mon activité indépendante pour rejoindre l'entreprise Haslauer/Kurland - en tant que responsable du marketing. Avec le recul, c'était une étape très importante qui résonne encore. En 2009, je suis redevenu indépendant, car l'indépendance me manquait pour emprunter de nouvelles voies dans le secteur du spa et du bien-être. Le premier SpaCamp a eu lieu en 2010 et le premier Natural Cosmetics Camp en 2014. Je peux encore bénéficier de ces premières expériences. Aussi de l'étude de la philosophie 😉 . "

Que pouvez-vous retirer de vos études de philosophie ?

"Je pense que la chose la plus importante est de penser logiquement, mais aussi de regarder de plus près et de ne pas se laisser distraire par les superficialités. C'est aussi la première fois que j'ai vraiment pris conscience de l'éthique et du fait qu'il est important de faire quelque chose de positif avec ses actions. Faire de l'argent est important aussi, mais cela ne doit pas être la raison d'être d'une entreprise."

Pouvez-vous nous dire ce qui vous procure le plus d'épanouissement et de joie dans vos camps, peut-être avec une "histoire" concrète ?

"Mhm, je dois réfléchir à ça pendant un moment. Ce que je préfère, c'est lorsque les camps donnent de nouvelles idées aux gens et qu'ils ont le courage de mettre ces idées en pratique. De nombreux participants m'ont dit après coup qu'ils rentraient chez eux après les camps la tête pleine d'idées. C'est agréable d'entendre qu'un véritable projet a émergé de tout cela et que les camps ont fourni une importante étincelle initiale.

2020 nous a également montré que notre communauté est très, très forte dans les secteurs des spas et des cosmétiques naturels. Bien que nous n'ayons pas pu nous réunir physiquement, les échanges lors des camps virtuels Zoom Camps se sont caractérisés par une grande qualité professionnelle mais aussi par un fort sentiment de communauté. Nous avons pu constater que nous avons fait nos devoirs au cours des dix dernières années et que nous sommes également une entreprise résiliente. Cela me rend un peu fier."

Comment avez-vous réussi à faire passer les deux camps de 0 à 100 et à en faire un format aussi réussi et connu ?

"Oui, je me demande parfois cela aussi ! 😊 Avec le SpaCamp, j'ai eu beaucoup de chance qu'en 2010, le Berchtesgadener Land ait cru en l'idée et ait donné une chance au concept en tant que format passionnant à Bad Reichenhall. Le SpaCamp a donc eu lieu dans cette région pendant 3 ans, jusqu'à ce que nous nous mettions en route et que nous puissions gagner certains des plus beaux hôtels de spa d'Allemagne et d'Autriche comme lieux de tournage. Il a toujours été important pour moi d'entretenir des contacts durables et de considérer les participants non pas comme des visiteurs ou des clients, mais comme une communauté, comme des personnes. Et je pense également que le fait que nous ayons pu donner aux personnes engagées dans quelque chose une scène où elles peuvent échanger des idées avec d'autres de manière très informelle a été très apprécié. Cela n'existait pas avant. Et nous restons fidèles à ce principe de "mettre les gens en relation, promouvoir l'engagement, créer quelque chose de nouveau ensemble" jusqu'à aujourd'hui."

Quand aura lieu le prochain Camp de cosmétique naturelle ?

"Le prochain Natural Cosmetics Camp aura lieu du 18 au 20 juin 2021 à l'hôtel Panorama Royal de Bad Häring au Tyrol, là où il aurait dû avoir lieu en 2020 et où se trouvent nos racines. Car en 2014, le premier camp de cosmétiques naturels y a également eu lieu. Notre devise cette année est "Avec le cœur et le cerveau, les bords et les coins ! La cosmétique naturelle et ses pionniers ont compris très tôt comment concilier le cœur et la raison. Mais les cosmétiques naturels ne doivent pas non plus être trop lisses, mais avoir des coins et des bords, c'est-à-dire des caractéristiques particulières, être audacieux et, enfin et surtout, refléter la philosophie du fondateur. Ce qui nous ramène à la philosophie 😉 . Les inscriptions commencent le 1er février. Nous nous attendons à ce que la ruée soit très importante. Aussi parce qu'aucun Natural Cosmetics Camp ne pourrait avoir lieu en 2020 et que tout le monde a déjà hâte de se retrouver dans la vraie vie ! Détails sur www.naturkosmetikcamp.com

Vous êtes toujours chez Vivaness. Qu'est-ce que vous appréciez dans cette foire ?

"Malheureusement, lors de nos propres événements, nous n'avons souvent pas beaucoup de temps pour discuter de manière intensive avec les participants, ce qui est dommage, mais c'est comme ça quand on organise son propre événement. C'est pourquoi nous sommes ravis de pouvoir échanger des idées au Vivaness et d'y rencontrer un grand nombre, voire la plupart, de nos participants. Le Vivaness de l'année prochaine sera également numérique et nous sommes très impatients de voir ce que la Nürnberg Messe a imaginé.

Merci beaucoup pour l'interview ! C'était amusant !"

Photo source : Jasmin Walter

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus de nouvelles